JLBourgogne Homepage

Jean-Louis Bourgogne Conseil
Stratégie - Communication - Rédaction professionnelle - Storytelling



Mon assistance à la démarche d’innovation des entreprises industrielles s’appuie sur l’idée selon laquelle une innovation est le résultat d’un projet qui prend en compte la problématique concernée selon trois dimensions :

  • la technologie
  • le business
  • l’humain

Pour cela j’ai choisi d’appuyer ma démarche sur celle du « Design Thinking », à mon sens particulièrement adaptée aux besoins d’innovation organisationnelle et managériale des entreprises souvent caractérisés par le flou qui préside à leur définition. Cette démarche correspond à un schéma qui « enchaîne » les phases suivantes :

  • Inspiration
  • Idéation
  • Conception
  • Prototypage
  • Test

Suivant en cela la règle instituée par les spécialistes de la démarche, cet enchaînement de phases ne doit pas être exécuté de façon strictement linéaire mais au contraire présenter autant de boucles que peuvent nécessiter les incertitudes et questions apparues lors de chaque phase. Des boucles qui favorisent une succession de processus créatifs divergents et convergents.
De la même façon, je m’efforce de présenter ce profil d’innovateur, dit en "T", qui allie l’expertise (la branche verticale) et l’ouverture (la branche horizontale).

Inspiration

Consiste, pour l’essentiel, à découvrir et prendre en compte l’environnement du projet par l’analyse de situations voisines, de besoins d’utilisateurs, d’analogies diverses, de tendances futures...
On s’interdit toute idée de solution pour le projet lui-même...
C’est l’idée de voyage, de découverte , voire d’exploration qui prévaut à ce stade.
Exprimée différemment sous le vocable d’empathie, cette phase est celle où on plonge dans les ressentis et les expériences des autres.
Place à la forme de pensée inductive ! Fonctionnons comme des anthropologues  !
A noter que dans cette démarche on privilégie la recherche de besoins non exprimés, ce qui la différencie nettement des approches marketing traditionnelles.

Idéation

Phase de créativité désordonnée, type brainstorming, au cours de laquelle on inventorie des solutions, des problématiques...
Pas de place pour l’auto-censure et la critique !
Lors de cette phase, l’intervention conjointe de compétences, sensibilités, personnalités... les plus diverses possibles est souhaitable.

Conception

C’est la phase au cours de laquelle on range, classe, sélectionne les meilleures idées pour en déduire un premier cahier des charges du projet.
Place à l’intuition et l’abduction dans sa forme d’exploration pragmatique !

Prototypage

La réalisation provisoire sous des formes diverses (maquettes, essais, prototypes...) de ce que peut être le « produit/service » final est un point clé de la démarche.
Centré sur la dimension humaine, le Design Thinking prévoit de pouvoir montrer un résultat pour en apprécier l’adéquation aux objectifs visés.
Améliorer la solution, en découvrir de nouvelles, peuvent être des retombées fructueuses du prototypage ;
Passer très vite de l’idée à la réalisation avec un état d’esprit constructiviste, avec des essais mais aussi des erreurs  !

Test

Au delà de ce que peut montrer, physiquement, le « prototype » la phase de test permet de valider le « produit/service » sur le plan fonctionnel et la satisfaction des besoins pour lesquels le projet a été conçu.


Retour à l'accueil


Jean-Louis Bourgogne - Conseil en Stratégie et Management - Business Intelligence - Piloter par les données
jlb@jlbourgogne.fr     Jean-Louis Bourgogne © 2017    Crédits    Mentions légales
Accueil A propos Prestations Newsletter Contact